Vendre sa salade sans faire chou blanc. Idiotismes journalistiques légumiers français et roumains et leur traduction

Abstract: (How to sell on without drawing a blank Romanian and French Journalistic Vegetable Idions and Their Translation) Idioms are specific expressions for every language, their meaning is new because it is not the sum of the meanings of their components. They are based on the difference between their meaning and their significance. The cultural and metaphorical significances are very important. That is why their translation turns out to be difficult. Journalists do their best to communicate, go closer and closer to the readers and use the idiomatic expressions in the print media articles quite frequently. In our article, we have focused on some Romanian and French idioms including names of vegetables. We analyse them as meaningful units in a specific context and we propose translation variants. The idiomatic significance does not correspond either to the explanation or paraphrase of the monolingual or bilingual dictionary, or to those of the dictionaries of idiomatic expressions, but to the meaning updated in the context. The translator must identify it in the context and build the meaning from the contextual clues. According to his/her choice, he/she may propose different translation variants.

Keywords:  idioms with vegetables, translation, meaningful unit, contextual meaning, significance

Résumé : Les idiotismes sont des expressions spécifiques à chaque langue dont le sens est nouveau car il n’est pas la somme des sens des mots qui les composent. Les expressions idiomatiques jouent sur la différence qui apparaît entre leur sens et leur signification. Leur portée culturelle et métaphorique est importante, c’est pourquoi leur traduction s’avère parfois difficile. Les journalistes, dans leur désir de communiquer, s’orientent de plus en plus vers les lecteurs et l’utilisation des idiomatismes dans les articles de la presse écrite est assez fréquente. Dans notre intervention, nous nous arrêtons à quelques idiotismes roumains et français comprenant des noms de légumes, nous les analysons en tant qu’unités signifiantes se retrouvant dans un contexte spécifique et nous proposons des variantes de traduction. Le sens idiomatique ne correspond pas à l’expression ou à la paraphrase du dictionnaire monolingue ou bilingue, ni même à celles des dictionnaires d’expressions idiomatiques, mais au sens actualisé dans le contexte. Le traducteur doit l’identifier dans le contexte et construire la signification de l’idiomatisme à partir des indices contextuels. En fonction de son choix, il peut proposer des variantes différentes de traduction.

Mots clés : idiotisme légumier, traduction, unité signifiante, sens contextuel, signification