La négation en français. Difficultés d’acquisition pour les apprenants roumains

Abstract: (Negation in French. Difficulties in learning it met by Romanians) Learning the system of negation in French is not an easy issue for the Romanians that want to learn French; a conscientiou cognitive path is needed in order to swich from one linguistic system to the other. Important differences exist between the two languages, but also the strategies applied in learning are responsible for wrong formulas and exressions. Our paper’s aim is to analyse certain difficulties met by those who want to learn the negation in French, starting from simple, but relevant tests in highlighting mistakes. The problems that we have in view refer to the position of the negative elements (plus, rien, jamais) – depending on the tense and of the type of negation (total or partial).  The tests allow us to highlight the most common mistakes, wich are going to be explained through a contrastive analytical study of both languages – Romanian and French.

Keywords: learning, negation, mistakes, interference, contrastive

Résumé: L’apprentissage du système de la négation en français ne représente pas une tâche facile pour les élèves et même pour  les étudiants roumains ; il s’agit d’un véritable parcours cognitif du point de vue des réglages à faire entre les deux systèmes linguistiques de la « langue source » et de la « langue cible ». Les différences importantes existant entre les deux langues, mais aussi la stratégie d’enseignement adoptée sont à l’origine de nombreuses expressions fautives. Notre article se propose d’analyser certaines difficultés rencontrées par les apprenants roumains dans l’acquisition de la négation en français, telles qu’elles ont été dévoilées par l’application de quelques tests simples, mais révélateurs en ce qui concerne surtout les fautes interférentielles. Les problèmes visés se rapportent  à la place des particules de la négation (ne, pas) en fonction du temps verbal et au type de la négation (totale, partielle; des actants, des circonstants). Les tests appliqués permettent de surprendre les fautes les plus fréquentes que nous essayerons d’expliquer par une analyse contrastive des deux systèmes d’expression de la négation : celui du roumain et celui du français.

Mots-clé: apprentissage, négation, fautes,  interférence, contrastivité.