Voyage et esthétique du lieu dans l’oeuvre de Camus

Résumé: Le voyage a toujours séduit les écrivains tout en laissant des traces indélébiles sur leur manière de traduire le choc devant une nature inouïe, « en présence des choses et des gens inattendus » (Victor Segalen, Essai sur l’exotisme, 31). Les textes nés de ces « rencontres » reflètent non seulement une expérience vécue, mais aussi une vision esthétique et critique. Dans ce travail, nous tenterons d’analyser la poétique de l’espace chez Camus, d’un ancrage dans un monde privilégié et protecteur – l’espace méditerranéen – à une angoisse de la nouveauté, voire de la « Différence », notamment par rapport à son expérience américaine, toute proche d’un rendez-vous manqué. Présente déjà en germes dans les Carnets et les Journaux de voyage, cette poétique camusienne de l’espace s’élabore respectivement dans Noces et Pluies de New York, textes qui feront l’objet de notre analyse.

Mots-clés: voyage, poétique de l’espace, Camus, Noces, Pluies de New-York.

Abstract: (Albert Camus’s Travel Writings) Travel has always fascinated writers all the while leaving indelible marks on their ways of translating the encounter with an unusual nature, “in the presence of unexpected things and people” (Victor Segalen, Essay on Exoticism, 31). The texts born of these confrontations reflect not only a lived experience, but also an aesthetic and critical vision. In this paper, we will analyze the poetics of space in the works of Camus: on one hand, its grounding in a privileged and protective world – the Mediterranean space; on the other hand, the anxiety of the new, the “Difference”, especially in relation to Camus’s American experience, a nearly missed encounter. The seeds of this poetics of space are already present in Camus’s Notebooks and American Journals and appear in a more elaborated form in Nuptials, respectively The Rains of New York, texts which constitute the subject of our analysis.

Keywords: travel, poetics of space, Camus, Nuptials, The Rains of New York.