Sur les « batailles canoniques » ou les ‘merveilleuses aventures’ du canon esthétique

Abstract: (Since when have there been “canonical battles”? The wonderful adventures of The aesthetic canon) The tectonics of literary “tastes” throughout the centuries and their axiological implications are roughly the subject of the aesthetic canon. In all cases where it appears, the canon would be supposed by the need to put order in the chaos of the literatures. Discerning values would therefore presuppose a process of judgment and sorting. The aesthetic canon is a normative model with great value of generality and a trainer of the aesthetic “tastes” throughout the eras. By its normative components, it is an axiological landmark of an era; consequently, authors and canonical works are tools through which the aesthetic taste of the readers is formed. Our paper proposes a few working hypotheses: 1. The canon proposes an axiological model by the assumed hierarchy, by the authorized nomenclature, based on the sorting of the value. 2. The axiological sampling of translations alongside the original works aims at the radiography of the models. 3. Canonization is a cultural approach, with visible repercussions in other spheres of culture, not only in literature.

Keywords: aesthetic canon, literary canon, axiological theory, canonical battle, canonical author.

Résumé : La tectonique des goûts littéraires à travers les siècles et leurs implications axiologiques font grosso modo l’objet du canon esthétique. Dans l’ensemble des cas où il se manifeste, le canon serait censée apparaître par le besoin de mettre de l’ordre dans le chaos des littératures. Discerner les valeurs présupposerait donc un processus de jugement et de tri. Le canon esthétique est un modèle normatif à grande valeur de généralité et un formateur des goûts esthétiques à travers les époques. Par ses composantes normatives, il est un repère axiologique d’une époque ; en conséquence, les auteurs et les œuvres canoniques sont des outils par l’intermédiaire desquels on forme le goût esthétique des lecteurs. Notre communication se propose quelques hypothèses de travail : 1. le canon propose un modèle axiologique par la hiérarchie assumée, par la nomenclature autorisée, ayant pour base de tri la valeur. 2. L’échantillonnage axiologique des traductions aux côtés des œuvres originales a pour but la radiographie des modèles (à faire réfléchir). 3. La canonisation est une démarche à visée culturelle, ayant donc des répercussions visibles dans d’autres sphères de la culture, non uniquement en littérature.

Mots-clés : canon littéraire, canon esthétique, romantisme français, théorie axiologique, Madame de Staël