Les avatars du chronotope chez Chrétien de Troyes

Abstract: Avatars of the Chronotope in  Chrétien de Troyes. One of the most important writers of the Middle Agess was Chrétien de Troyes. The present article aims to unveil how this French writer illustrates the chronotope in his novels Érec et Énide and Yvain, le Chevalier au lion. In the explicitly theoretical introductory part, we rely on the analytical framework of the chronotope in order to investigate the temporal trichotomy (mythological time, narrative time and human time) and spatial dichotomy (closed space and open space). In the second part of our analysis, we detail the semiotic perspectives revealed by the chronotope. The chronological and fictional topography issues consist in deciphering the “paths” and the perspectives they open: identity related, religious, and axiological.

 Keywords: Chrétien de Troyes, chronotope, Érec et Énide, Yvain, le Chevalier au lion, fin’amors

Résumé: La démarche chronotopique détaille le sentiment du temps et la situation dans l’espace et décrit des expériences identitaires des personnages en analyse. Le manque d’amour dans les romans de Chrétien de Troyes, Érec et Énide et Yvain, le Chevalier au lion, entraîne l’absence d’identité et la mort du moi. Le rôle créateur du temps et de l’espace annule la non-existence symptomatique de la vieillesse. Dans notre étude nous allons investiguer : 1. Les irradiations herméneutiques du chronotope dans Yvain (Le temps-espace psychologique noncyclique, le temps-espace mythologique cyclique, la lecture palimpsestique). 2. Les relations spatio-temporelles dans Érec et Énide (la liaison entre le chronotope et la créativité dans le roman, Érec le recréant,  le temps-espace cyclique et l’image de soi, l’espace clos et l’espace de la quête : la Cour et la forêt). Notre but est d’expliquer, illustrer et interpréter l’émergence du chronotope chez Chrétien de Troyes en tant que modèle pour caractériser des chronotopes possibles de la littérature médiévale. Nous avons pris pour hypothèse l’idée que le temps mythique qui domine les récits médiévaux en tant que cadre temporel des trames est secondé par un temps subjectif, permettant des insertions de l’expérience vécue du raconteur, soit-il troubadour anonyme, soit-il jongleur, soit-il auteur qui a signé son œ uvre. Les débouchés interprétatifs du chronotope visent, chez Chrétien de Troyes, les codes chevaleresques, l’amour courtois, la formation et le devenir du personnage, le statut et le rôle de la quête de soi en tant que chasse au bonheur.

Mots-clés: Chrétien de Troyes, chronotope, Érec et Énide, Yvain, le Chevalier au lion, fin’amors