Armata moesică şi illyrică şi frontiera dunăreană în anul celor patru împăraţi (69 AD)

Abstract: (The Roman Army of Illyricum and the Danubian Frontier in the Year of the Four Emperors (69 A.D.)) In the autumn of 69 AD, the Roman army of Moesia and Illyricum won a decisive victory in front of the western army of Vitellius, without waiting for reinforcements from the East under the command of Mucianus. After the soldiers and legates of the legions virtually suspended from office consular legates and invaded Italy, Antonius Primus held all authority over Moesian and Illyrian armies. The leadership, the number of units, their effective and the routes followed by all those armies are very difficult to follow because of the incomplete, sometimes ambiguous and seemingly contradictory passages from literary or epigraphic sources and because we can still find some errors of translation in this passages. No less important would be to reveal some little-known or almost forgotten source (Pseudo-Hegesippus) that come to confirm our interpretations.

Keywords: Civil Wars, Illyrian army, legions, vexillations, literary sources

Résume: L’armée de Mésie et d’Illyrie dans l’année de quatre Empereurs (AD 69) À l’automne de 69 après J.C., l’armée de Mésie et d’Illyrie a remporté une victoire décisive en face de l’armée de l’ouest loyale à Vitellius, sans attendre des renforts de l’armée de Levant sous le commandement de Mucianus. Après que les soldats et les légats des légions pratiquement ont suspendus les légats consulaires, Antonius Primus a tenu toute autorité sur les armées d’Illyrie et de la Mésie et il a envahi l’Italie. Les commandements, le nombre des unités, leur effectives et les itinéraires suivis par toutes ces armées sont très difficiles à suivre en raison des passages incomplets, parfois ambiguës et apparemment contradictoires provenant de sources littéraires ou épigraphiques et parce que nous pouvons encore trouver quelques erreurs de traduction ou d’interprétation dans ces passages. Non moins important serait de révéler une certaine source littéraire peu connus ou presque oubliée (Pseudo-Hégésippe) qui ajoute le texte original de Flave Josèphe et qui vient confirmer nos interprétations.

Mots-clés: guerre civile, armée d’Illyrie, détachements, légions, sources littéraires